">">

La Franche-Comté correspond plus ou moins à l’ancien comté de Bourgogne, avec pour capitale Besançon. Le territoire partage sa frontière avec la Suisse. Aujourd’hui, la région Franche-Comté a fusionné avec la région Bourgogne pour former depuis le 1er janvier 2016 la grande région Bourgogne-France-Comté. Si à Paris, place Denfert-Rochereau, on peut admirer la réplique en cuivre du Lion de Belfort en petit format ; c’est à Belfort que vous pourrez voir l’original en pierre, datant de 1880, qu’on doit à Auguste Bartholdi. Erigée avec une souscription nationale à la mémoire des défenseurs de Belfort lors du siège pendant la guerre de 1870. Le Lion inscrit dans le paysage urbain, une forme de Land Art avant la lettre, est devenu l’emblème de la ville de Belfort. Rappelons que la statue de la Liberté est aussi l’œuvre d’Auguste Bartholdi.


Hall monumental du Grand Hôtel du Tonneau d’Or (Photo DR).

À Belfort, le Grand Hôtel du Tonneau d’Or est un bâtiment néo-classique comme on pouvait en construire en 1907 avant-guerre. Le plus bel exemple disparu est sûrement, le Palais Rose de Boni de Castellane, édifié en 1902 au 50 avenue Foch à Paris par l’architecte Ernest Sanson et dépecé en 1969. L’hôtel est situé en plein cœur de Belfort, à proximité de la vieille ville et du fameux Lion de Belfort. Le hall de l’hôtel s’ouvre sur un escalier monumental qui a dû marquer le théâtre des allées et venues des clients qui pouvaient déjà admirer les vitraux du Nancéen Jacques Gruber. Aujourd’hui, les 52 chambres (de 79 euros à 103 euros) ont toutes une décoration différente et contemporaine. Et jusqu’au 1er janvier inclus, le petit déjeuner est offert pour toute réservation d’une chambre Confort (offre uniquement valable du 9 décembre 2016 au 1er janvier 2017).

Le restaurant Midi Minuit se trouve quasiment en face du Grand Hôtel du Tonneau d’Or. Il offre un menu abordable dans un décor sobre dominé par le vitrail Art déco derrière un grand escalier qui mène à l’étage. Le restaurant gastronomique à ne pas manquer dans le vieux Belfort est sans conteste Le Pot au Feu, une véritable institution. Ici, les accord mets et vins se taillent la part du lion juste à côté de celui de la ville. Le jour de mon passage, la chef Annette Denis a égayé mes papilles avec en entrée, un risotto aux écrevisses et une émulsion de vin du Jura ; en plat, un filet de saumon sauce au vin rouge d’Arbois, galette de gaudes (NDLR : galette à base de farine de maïs torréfiée, différente de celle du millas qui est non torréfiée.) ; en dessert, une assiette passionnément chocolat. Le restaurant propose du pain cuit dans le four de la Maison Schaller (Danjoutin, en périphérie de Belfort) et des glaces et sorbets sont confectionnés par la Maison Erhard. Pour les fêtes, un menu spécial a été élaboré : en entrée, carpaccio de foie gras de canard aux épices douces, chutney de fruits secs ou 6 huîtres normandes N° 3, vinaigre de vin aux échalotes ; en plat, cuisse de canard confit, purée de chou-fleur à l’amande, chips de panais ou matelote de saumon et églefin, crème de curcuma et petits légumes ; en dessert de fête, glace au pain d’épices ou fromage sélectionné par Monsieur Poirel. Un menu à 32,50 euros vin inclus.

À 20 Km au Nord-Ouest de Belfort par la N19 se trouve Ronchamp et sa célèbre chapelle, dessiné de Le Corbusier. L’architecte, natif de La Chaux-de-Fonds (Suisse) à 90 Km au Sud de Belfort, a dressé les plans de cette chapelle à Notre-Dame du Haut réalisée en pierre et en béton. Inaugurée en 1955, elle a été complétée en 1975 par un campanile à trois cloches dessiné par Jean Prouvé à la demande du chapelain de l’époque. En 2011, Renzo Piano, intègre en contrebas de la chapelle une nouvelle porterie, des bâtiments conventuels, le monastère Sainte-Claire. Cette réalisation, notamment pour la végétalisation des bâtiments, a été faite en collaboration avec le paysagiste Michel Corajoud, qui a travaillé chez Bernard Rousseau, ancien collaborateur de Le Corbusier. La chapelle Notre-Dame du Haut fait partie des 17 sites répartis dans 7 pays (Allemagne, Argentine, Belgique, France, Inde, Japon, Suisse), dits les « Sites Le Corbusier », choisis parmi les plus importants construits par l’architecte. Ils font partie depuis le 17 juillet 2016 du Patrimoine mondial par l’UNESCO au titre de « contribution exceptionnelle au mouvement Moderne ».

Toujours par la N19 en poursuivant 50 km à l’ouest, en Haute-Saône, vous pouvez découvrir le lac de Vaivre, un lac artificiel de 95 hectares non loin de Vesoul à découvrir. Ce site naturel protégé est aussi une réserve ornithologique. En plus de la voile, la planche à voile, la pêche, la natation, la randonnée et les balades en vélo, vous avez aussi la possibilité d’observer les oiseaux migrateurs. Sinon, à 30 Km depuis Ronchamp, en empruntant la N19, puis la D64, en poursuivant vers le Nord-Ouest, vous arriverez à Luxeuil-les-Bains, une des plus anciennes villes thermales de France hormis les thermes antiques. On peut toujours voir et utiliser les thermes construits au 17e et classé en 1862. Après avoir découvert le patrimoine architectural de la ville comme le cloître gothique de l’abbaye Saint Colomban, les maisons Renaissance comme celle du cardinal Jouffroy qui abrite l’office de tourisme, ou encore le musée de la tour des échevins dans un bâtiment du 15e siècle, j’ai pu profiter de l’hôtel Beau Site, de son spa et de sa piscine chauffée. Côté nourriture terrestre, j’ai testé le restaurant salon de thé Sucré Salé, étape incontournable de la ville, avec en entrée, un œuf morilles et sa mousse de lard ; en plat, un dos de cabillaud rôti et son confit d’amandes ; en dessert, un velouté mystère. Là s’achevait mon circuit autour de Belfort, avec la promesse d’y revenir plus longuement.

Comment s’y rendre :
TGV Rhin-Rhone
Paris-Belfort : 2h15 / Lyon-Belfort : 2h25
Strasbourg-Belfort : 1h15 / Zurich-Belfort : 1h45

Renseignements :
CRT Franche Comté au 03 81 25 08 00 ou www.franche-comte.org

Belfort
Grand Hôtel du Tonneau d’Or
1 Rue du Général Reiset
90000 Belfort
03 84 58 57 56
Page Facebook

Restaurant Midi Minuit
11, Boulevard Carnot
90000 Belfort
03 84 21 93 06
Ouvert du mardi au samedi

Restaurant Le Pot au Feu
27 bis, Grand’Rue
90000 Belfort
Ouvert du lundi au samedi jusqu’à 22h30. Fermeture hebdomadaire le dimanche, samedi midi et lundi midi.
Page Facebook

Luxeuil-les-Bains
Hôtel Beau Site
18 rue Georges Moulimard
70300 LUXEUIL LES BAINS
03 84 40 14 67
Page Facebook

Restaurant salon de thé Sucré Salé
12 Rue Carnot
70300 Luxeuil-les-Bains
03 84 93 30 84

Abbaye St-Colomban
14 rue Victor Genoux
70300 Luxeuil-les-Bains
03 84 40 13 38

Ronchamp
Colline Notre-Dame du Haut
Porterie Notre-Dame du haut
13 rue de la Chapelle
70250 Ronchamp
Accueil : 03 84 20 65 13
Réservation : 03 84 20 73 26
Horaires d’ouverture :
Ouvert toute l’année, sauf le 1er janvier. Jusqu’au 16 octobre 2016 : 09h – 19h. Du 17 octobre 2016 au 2 avril 2017: 10h – 17h. Dernier accès : 30 minutes avant la fermeture.
TER Belfort-Ronchamp 20 minutes
Accès depuis la gare TER de Ronchamp en bus