Sekanjabin, souvenir de Perse

C’est l’été et le sekanjabin de Perse se trouve parmi mes souvenirs de boissons rafraîchissantes, un sirop facile à réaliser soi-même, pour les cocktails des grands et des petits.

Il était une fois, il y a bien longtemps, j’avais pour voisines une dame italienne et une dame iranienne qui s’étaient connues dans les années 60 en Iran du temps de Mohammad Reza Chah Pahlavi et de Farah Diba, qui avait remplacé la malakeh (reine) Soraya dite la princesse aux yeux tristes. Ma voisine italienne était arrivée en Iran avec son mari pour créer le premier institut culturel italien dans ce pays lointain après guerre. Ma voisine iranienne, issue d’une grande famille, avait étudié les beaux-arts à Venise avant de revenir en Iran. J’ai donc connu par procuration les fastes de la cour impériale d’Iran avant la révolution islamique ; entendu les histoires et vu les photos. Mais ce dont je me souviens le mieux, ce sont les repas, certaines spécialités iraniennes et cette boisson rafraîchissante qui m’avait parue étrange en apprenant sa composition : le sirop de vinaigre, le traditionnel sekanjabin.

C’est donc un sirop, qui peut être aromatisé comme ici avec de la menthe fraîche, qui se dilue et qui est effectivement une boisson des plus rafraîchissantes. Alors comment réaliser ce sirop qui, à l’origine, était confectionné avec du miel et du vinaigre ? Voici une des recettes possibles.

Sirop de vinaigre à la menthe
pour un litre environ à 32° Baumé

800 g de sucre de canne
30 cl d’eau de source (ou minérale ou filtrée)
20 cl de vinaigre de cidre
2 dl de feuilles de menthe

Mélangez le sucre et l’eau à feu moyen en remuant jusqu’à dissolution du sucre à frémissement.
Ajoutez le vinaigre et maintenez le frémissement jusqu’à épaississement léger du sirop, soit environ 20 à 30 mn.
Retirez du feu.
Ajoutez les feuilles de menthe à infuser à température ambiante pendant 24 heures.
Filtrez, puis portez à ébullition le sirop et mettre en bouteille.

Se conserve un mois au réfrigérateur.

Alors comment se déguste ce sirop ? Ma foi, pas trop sucré bien entendu avec beaucoup d’eau fraîche dans la proportion qui vous convient. Cependant, vous pouvez ajouter au choix des concombres râpés, du melon ou de la pastèques de la glace en décorant avec de feuilles de menthe. Un sirop qui convient très bien dans certains cocktails à base de gin comme un London dry No3 et de la chartreuse verte.

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez