« Ah ! Je ris de me voir si belle en ce miroir », l’Air des bijoux du Faust de Gounod, appelle un autre air, celui pur de la Savoie et de ses six belles stations en Maurienne : Les Bottières, Le Corbier, St Sorlin d’Arves, St Jean d’Arves, St Colomban des Villards et La Toussuire. Autrement dit, les Sybelles. Il s’agit du 4e plus grand domaine skiable de France, l’aventure ayant commencé à la fin des années trente avec le premier téléski. À 2.600 mètres d’altitude, vous pouvez admirer les aiguilles d’Arves. Le panorama tout simplement époustouflant.

À La Toussuire, l’hôtel Les Soldanelles offre un hébergement dont l’attraction se comprend aisément : on peut chausser ses skis dès la porte franchie. Son restaurant semi-gastronomique vous ravira. Le bar animé propose chaque jeudi un karaoké. Pour les amateurs uniquement, on l’aura bien compris. Quant à nous, nous préférons la salle de fitness, le sauna, le hammam, la piscine intérieure chauffée, ainsi que la salle de jeu. Tout ce dont nous avons besoin pour nous détendre après une journée en extérieur. Pour le bien-être complet, Françoise et son modelage relaxant aux huiles biologiques et pierres chaudes est à tester de toute urgence pour en bien saisir l’urgence. Un autre hôtel à noter, Le Beausoleil, qui dispose aussi d’un restaurant offrant une cuisine traditionnelle et raffinée dont les légumes proviennent directement du potager de l’établissement. Sa décoration chaude avec des matériaux nobles comme le bois, le verre et la chaux est une vraie réussite. On se surprend un instant à se croire chez soi. Le restaurant Le Chamois propose en entrée un croquant d’escargots de Fontcouverte au four en persillade ; en plat de poisson du lac, un filet de fera sauce vierge et ses petits légumes croquants ; en dessert, une crème brûlée à la Chartreuse. Si vous décidez de déjeuner en haut des pistes, votre choix peut se porter sur le restaurant Les Carlines avec en entrée une salade savoyarde ; en plat, une croziflette (Crozet, salade, jambon spécialité maison) et en dessert, la tarte framboise. Avec tout ça, il vous faudra faire un peu de glisse sur les pistes.

Hôtel Beausoleil La Toussuire ©clic-clac photo (3)
Hôtel Beausoleil La Toussuire ©clic-clac photo (10)
Hôtel Beausoleil La Toussuire ©clic-clac photo (18)

Hôtel Beausoleil à La Toussuire © clic-clac photo

À St Sorlin d’Arves, le chalet-hôtel La Balme et son restaurant savoyard le Cerf aux Bois d’Argent saura vous retenir avec ses spécialités ères dans la plus pure tradition culinaire savoyarde. En hauteur, Le Choucas vous tend les bras pour un déjeuner copieux. Un cheese-cake chèvre et spéculos puis un écrasé de pomme de terre gratiné au Beaufort crème de cèpe avec une salade verte, tomates confites et julienne de légumes et si vous avez encore de la place le café gourmand s’impose tout naturellement. Pour le dîner, La Petite Ferme avec son bar, son bowling et son restaurant saura vous retenir. Je vous recommande par exemple le risotto de la mer (gambas, St Jacques, filet de rouget, beurre blanc). Heureusement que vous pourrez vous adonner aux balades, promenades, randonnées en raquettes, marche nordique, VTT, ski de fond, etc. pour bien éliminer toute cette nourriture. Mention spéciale aux chiens de traineaux avec leur guide Lionel De Jésus Vilar. À la tombée du jour quand les pistes sont fermées, les dameuses interviennent pour permettre que le rêve blanc se renouvelle. Cette une ultime balade avant le dîner prend des allures d’aventure insolite, un peu comme si vous étiez projeté tout droit dans une atmosphère à la Mad Max. À la lumière du jour, les amoureux de vieilles églises pourront visiter l’église St Saturnin de style baroque datant du 17e siècle. Petit clin d’oeil couture, Pierre Balmain dont la famille est originaire du village a dû s’y rendre enfant.

Hotel de la Balme St Sorlin ©H. Jean (21)
Hotel de la Balme St Sorlin ©H. Jean (18)
Hotel de la Balme St Sorlin ©H. Jean (17)
Hotel de la Balme St Sorlin ©H. Jean (19)
Hotel de la Balme St Sorlin ©H. Jean (13)
Hotel de la Balme St Sorlin ©H. Jean (12)

Hôtel de La Balme à St Sorlin © H. Jean

Au Corbier, le restaurant Le Saint Moritz vous laissera un souvenir mémorable. Vous êtes chez Françoise Macchi et Jean Noel Auger, deux gloires du ski des années 70. J’ai pu tester le dîner dans une sorte d’igloo en bois. Une expérience amusante avec en entrée une salade Reblochonnade (salade verte, Reblochon pané et chaud) ; en plat, poêlée de gambas flambées au cognac servie avec des légumes et une salade verte ; en dessert, pomme cuite au four nature. Un peu de simplicité ne nuit pas.

Cette année du 8 au 15 avril, Les Sybelles accueillent Les P’tits chefs à la neige. Ce concours unique en France est parrainé par le chef triplement étoilé Guy Savoy. Une visite de la coopérative laitière des Arves qui fabrique du beaufort en AOC est incontournable. Vous y découvrirez l’histoire de la vallée, de l’agriculture en montagne et les secrets de fabrication du beaufort. Après avoir assisté à son façonnage, vous visiterez la cave d’affinage avant de déguster cet or des alpages. chaque jour le lait de la cinquantaine d’exploitations agricoles encore présentes dans le massif de l’Arvan-Villards (Sybelles/ Albiez) est transformé. Cela fait 2,3 millions de litres de lait par an provenant des vaches Abondances et Tarines, transformés en quelques 5 500 meules de Beaufort (40 kg chacune une fois affinées) pour la plus petite des 7 coopératives de beaufort existantes. La coopérative se visite gratuitement tous les matins de 9h à 11h30 et la boutique juste à côté vous permettra d’emporter un peu de rêve fromager de retour chez vous.

Vous pouvez télécharger l’application « Les Sybelles » sur votre smartphone et retrouver toues les informations concernant les stations du domaine :
– Sybelles Tours : pour connaître le temps moyen de trajet entre 2 points clés du domaine
– Plan des pistes interactif avec plus de 20 fonctionnalités
– Bulletin complet des ouvertures et fermetures
– Météo du jour et prévisions à 3 jours
– Webcams
– Horaires des navettes
Sur l’AppStore : https://itunes.apple.com/fr/app/les-sybelles/id599987818?mt=8
Sur Androïd : play.google.com/ store/apps/detailss?id=com.lumiplan. montagne.LesSybelles

Comment s’y rendre :
TGV gare de Lyon Paris – Chambéry puis 1 heure de voiture

Réserver aux Sybelles :
http://www.sybelles.com/fr/index-hiver.aspx

La coopérative laitière des Arves :
Tous les matins de 9h à 11h30.
04 79 59 70 16


Pour la saison, l’hôtel Beausoleil à La Toussuire propose un court séjour de 4 nuits « Raquette à neige » sur la base d’une chambre double petit déjeuner inclus à 450 € par personne ou en demi-pension à 510 euros par personne. Cette offre inclut deux forfaits piétons et la location du matériel de raquette pour les 3 jours ainsi que deux randonnées d’une demi-journée avec un accompagnateur. Cette offre n’est pas cumulable avec celles proposées à partir du 1er avril jusque la fin de saison : 7 nuits pour le prix de 5 en séjour demi-pension et 4 nuits pour le prix de 3 en séjour demi-pension.

L’hôtel de La Balme à Saint Sorlin d’Arves propose un forfait « Tout compris Sybelles » incluant l’hôtel en demi-pension pendant 7 jours et un forfait ski Sybelles de 6 jours. Tarifs par personne et par semaine hors assurances : 1008 euros jusqu’au 4 mars 2017, 926 euros du 4 au 11 mars 2017, 881 euros du 11 au 25 mars 2017 et 785 euros du 25 mars au 14 avril 2017.


1 Partages
Partagez
Partagez1
Tweetez