Attendue depuis de nombreuse années et pas seulement au tournant, la Philharmonie de Paris a officiellement ouvert ses portes hier soir lors d’un concert de gala alors que les travaux ne sont pas totalement terminés. Salle symphonique d’exception, mais pas uniquement puisqu’elle est modulable, cette salle aura aussi des offres de restauration très diversifiées à l’image de la programmation.

philha 1

La Philharmonie de Paris a été inaugurée officiellement hier soir par le président de la République lors d’un concert de gala de l’Orchestre de Paris. Lundi dernier, le 12 janvier, se tenait la première générale, dite concert des Casques. C’était la toute première fois que résonnait notes de musique et voix dans cette nouvelle salle conçue par Jean Nouvel. Située porte de Pantin, le spectateur profite déjà d’un point de vue sur le parc de La Villette et le ballet lumineux des véhicules glissant sur le périphérique. Ce lundi, nous avons pu constater que les travaux sont loin d’être terminés, notamment dans l’apparence extérieure du bâtiment de Jean Nouvel enchâssé entre le périphérique et le bâtiment de Christian de Portzamparc. Une générale qui nous a quand même fait découvrir un son de meilleure qualité que la boîte à chaussure sèche qu’on appelle avec révérence salle Pleyel. Nous laisserons le soin aux amateurs tenant des modernes ou des anciens de s’écharper sur ce sujet musical et architectural.

Pour ce qui concerne notre magazine, nous nous intéresserons à la concession qui a été accordée à Compass Group France pour l’offre de restauration. À la rédaction, nous pensons que des lieux comme la Philharmonie de Paris se doivent d’avoir une offre gastronomique haut de gamme et/ou la présence de chefs étoilés. Certes, le parc de La Villette n’est pas dans le centre historique de Paris ou dans l’ouest de la capitale. Cependant, Compass Group dans le monde, c’est aussi une restauration haut de gamme à Londres au City Hall, sous l’enseigne le Barbican, ou encore à Whashington au John Fitzgerald Kennedy Center, siège du National Symphony Orchestra. En France, le groupe est un des leaders de la restauration concédée. L’offre de restauration à la Philharmonie de Paris s’articule autour de 4 pôles : le restaurant Le Balcon au 6e étage du bâtiment Jean Nouvel qui offre une vue panoramique sur le parc de La Villette avec un balcon pouvant rappeler les balcons suspendus de la salle philharmonique ; le restaurant L’Atelier d’Eric Kayser® le fameux artisan boulanger parisien qui essaime jusqu’au Japon ; 6 bars dont un bar à champagne avec le partenariat de la maison Deutz, qui seront accessibles avant un concert et pendant les entractes ; et le Foyer des artistes qui a été imaginé comme un lounge spécialement dédié aux musiciens. Jean Nouvel considérant que les travaux de finition se poursuivront au moins jusqu’à l’été prochain, l’ouverture du restaurant Le Balcon est prévu début mars et L’atelier d’Eric Kayser® est déjà ouvert, mais uniquement pour la vente à emporter, ce restaurant n’étant pas encore véritablement dans ses murs.

Concrètement, le restaurant Le Balcon a été « imaginé comme un bistrot contemporain informel et décontracté dans un environnement d’esthète » nous apprend le dossier de presse. Un esthète nouvelien qui aime le noir mat, couleur fétiche du célèbre architecte qui visitait le chantier avec un casque noir. Est-ce que le groupe de restauration conservera ces codes couleurs, nous le saurons en mars prochain. « Le Balcon disposera de 170 places assises à l’intérieur réparties sur plusieurs espaces différents (salle, tables d’hôtes, bar et salons privés) et de 30 places assises en terrasse (…). » nous indique aussi le dossier de presse. Dans un premier temps, le restaurant ne sera ouvert que le soir à partir de 18h30 pour les spectateurs et la clientèle extérieure. Les clients concerts choisiront plutôt une carte rapide composée de salades, de « tapas revisités », de planches de charcuteries ; les clients ayant du temps disposeront d’une « carte d’inspiration bistrot [qui] fera la part belle à 4 produits star par saison, qui seront chacun déclinés suivant différentes préparations ». L’Atelier d’Eric Kayser® ouvert dès aujourd’hui est situé au rez-de-chaussée de  la Philharmonie de Paris. L’esprit sera celui des « boulangeries-café » de la Maison Eric Kayser avec en plus des traditionnelles viennoiseries, une restauration rapide sur place et à emporter « composée de petits plats, de salades et sandwiches. Un corner café vient agrémenter cet espace pour répondre aux envies d’un petit-déjeuner “sur l’herbe”. » Pour le moment ce restaurant est ouvert à partir de 11h00 et profite d’une ambiance minérale et de chantier avec une température plutôt fraîche de saison. Pour se réchauffer l’expresso est à 1,80 €, le café noisette à 2 € et le thé à 3,30 €. Il existe 3 formules à emporter : express 8,50 €, sandwich 10,50 €, gourmande 11,50 €. Gageons qu’avec le rajeunissement du public vieillissant des concerts classiques (la salle Pleyel en était à ce titre une réserve inépuisable, tout comme le Théâtre des Champs-Elysées) et qu’avec le public très diversifié de la Cité de la musique qui se fond dans ce programme philharmonique, nous nous trouvons face à un événement majeur qui marquera durablement de la vie musicale et culturelle de Paris.

Philharmonie de Paris
Parc de La Villette
221 avenue Jean-Jaurès
75019 Paris – Métro Porte de Pantin (ligne 5)

http://www.philharmoniedeparis.fr/

Restaurant Le Balcon : www.restaurant-lebalcon.fr

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer