Le Comptoir de la Gastronomie, l’histoire continue

Le Comptoir de la Gastronomie, la célèbre épicerie fine et restaurant des Halles fondé en 1884 et repris par la famille Loï en 1989 a fait peau neuve sans rien changer. Les deux sœurs, Lucie et Fanny Loï ont voulu « donner un petit coup de propre » à l’institution centenaire de la rue la rue Montmartre.

par | 28 novembre 2017 | Bien-manger

C’était il y a deux ans. Aujourd’hui, reprenant la formule de Tancrède à son oncle dans le roman Le Guépard (Il Gattopardo) de Giuseppe Tomasi di Lampedusa « Si nous voulons que tout reste pareil, il faut que tout change ». Donc tout a été refait de la boutique au laboratoire en passant par la cuisine sauf la façade à la vitrine porte-couteaux, la roue du monte-charge, le crochet du boucher, la cave et bien sûr la fameuse caisse. L’atmosphère authentique et chaleureuse du Comptoir de la Gastronomie a su être conservée grâce à Bilal Deshayes, l’architecte d’intérieur, qui est « profondément attaché au respect de l’existant et du cadre de vie » tout en écoutant les demandes de ses clients et l’histoire des lieux. Il explique que « Le plus gros challenge était garder l’esprit du lieu, le côté découverte de l’épicerie, cette abondance de produits qui donne envie de rentrer, avec des matériaux qui ont vécu. Tout doit donner l’impression d’avoir toujours été là, pour que les gens retrouvent leurs marques ». Et nous pouvons dire que le pari est réussi, que l’atmosphère des lieux nous incite à nous attabler pour profiter du restaurant ou de la terrasse en été.

Le chef Mamadou Camara régale nos papilles depuis 14 ans avec ses ravioles au foie gras à la crème de truffe, de l’incontournable soupe à l’oignon emblématique de ce quartier populaire et cosmopolite qui fut le théâtre et le décor du roman Le Ventre de Paris d’Emile Zola. N’oublions pas les assiettes de charcuteries ou de fromages, toujours plébiscitées, côtoyant une carte de saison qui change tous les mois. A noter, une table d’hôtes le soir à la fermeture de l’épicerie dès 20h30 pour 8 à 10 personnes. Lors de mon passage, j’ai pu me régaler en entrée d’une salade de lentilles ravigote avec son œuf poché et ses croûtons aillés, qui a été suivie en plat d’un dos de saumon irlandais bio à l’unilatéral avec une purée de pois chiche au sésame et du fenouil confit, pour terminer avec une tartelette amandine et prunes du moment avec un sorbet au fromage blanc en dessert.

Vous ne quitterez l’endroit qu’avec regrets. Mais vous pourrez toujours vous consoler en repartant avec quelques échantillons de la large sélection des produits maisons ou des produits des différents partenaires. Citons les truffes noires du Périgord, les noix de jambon d’Ardèche, les girolles en bocaux de l’Armoire à Conserves de Castets dans les Landes sont en vente à l’épicerie. Les fêtes approchantes, je vous conseille les paniers gourmands sur mesure pour faire découvrir à vos proches des petites merveilles de gastronomie. Et si vous êtes vraiment pressé, ce que nous regrettons, vous pouvez toujours profiter des excellents sandwiches maison à emporter (saumon fumé, foie gras, terrine maison, rillettes maison, magret de canard fumé, brie au noix) ou de repartir tranquillement avec des planches de charcuterie à déguster entre amis.

Le Comptoir de la Gastronomie
34, rue Montmartre – 75001 Paris
01 42 33 31 32
L’épicerie est ouverte le lundi de 9h à 20h, et du mardi au samedi de 8h à 20h.
Le restaurant est ouvert du lundi au jeudi de 12h à 23h, et les vendredis et samedis de 12h à minuit.

Bilal Deshayes
52, rue du Faubourg Montmartre – 75009 Paris
06 83 32 51 13

contact@bilaldeshayes.com

Partagez64
Tweetez
Partagez1
Enregistrer