Affiche_Rhum-Fest

En marge du Rhum Fest de Paris, Excellens Magazine propose à celles et ceux, qui ne pourraient pas s’y rendre, et à celles et ceux qui souhaitent poursuivre la fête, de cuisiner au rhum !

« Cuisiner au rhum – 160 recettes sucrées et salées » est un livre de Frédérique Chartrand aux éditions Rhumerie Marabout que nous vvous recommandons à la gloire du spiritueux. Le rhum, par son caractère et sa saveur unique a beaucoup à apporter aux plats sucrés mais aussi aux plats salés ! On peut utiliser le rhum simplement comme arôme dans une recette mais aussi pour flamber, en caramel ou encore en gelée. Mélangé à des fruits ou des ingrédients typiques de la cuisine du monde, il apporte une touche exotique originale. Dans des plats familiaux, à base de viande par exemple, le rhum contribue à exacerber la gourmandise pour le plus grand plaisir de nos papilles. Pour une touche exotique au quotidien ou des plats d’exception. Cuisiner le rhum avec des goûts sucrés ou salés, de l’entrée au dessert en passant par les poissons et le fromage, ce livre regorge de recettes originales pour tous les jours ou presque !

Rhum blanc, brun ambré ou vieux, chacun s’accorde avec un aliment pour en révéler ses subtils arômes. Pour un repas haut en couleur et en rhum, voici quelques suggestions à travers des recettes gourmandes extraites du livre de Frédérique Chartrand, qui sort ce mois-ci en librairie. Pour commencer un Ceviche de sardines au rhum blanc (les sardines apportent des omégas 3), des Moules au rhum blanc (les moules sont riches en fer !), Légumes anciens et rôtis gremolata au rhum ambré (pour les apports de fibres et minéraux des légumes), ou encore suivi par un très osé Camembert au four, sirop d’érable et noix de pécan et rhum brun (un peu calorique mais original). En dessert, le classique Baba au rhum brun » un Sabayon aux framboises et à la vanille  et au rhum blanc (subtil dessert riche en jaunes d’œufs mais facile à réaliser). Côté cocktails, on retrouve le Royal Mojito au champagne comme le Rhum arrangé vanille ou encore la classique Pina colada.

Et côté nutrition ?

Un verre de rhum de 4 cl apporte des calories dites « vides » et du sucre soit 150 calories en moyenne : alors vous l’aurez compris, le rhum comme les alcools sont à consommer avec parcimonie et de temps en temps uniquement ! De plus les cocktails à base de rhum sont composés d’ingrédients caloriques comme le lait de coco de la pina colada ou du sirop de canne à sucre des daiquiri. Saviez-vous qu’un baba au rhum de 150g en moyenne c’est environ 351 calories 😕 Eh oui, de quoi en rester baba !

Et la RhumFest ?

Les amateurs de rhum se retrouveront ce week-end à Paris pour la RhumFest véritable exposition et dégustations autour du rhum. Deux journées (samedi 23 et dimanche 24 mai 2015) pour le grand public et une journée réservée aux professionnels le lundi 25 mai 2015. À noter cette année, une journée supplémentaire par rapport à la précédente édition, un espace VIP pour déguster des rhums hors catégorie et notamment un nouvel espace dédié aux masters classes et la BLAck box pour une nouvelle expérience sensorielle. Un rhum bar et une boutique permettent de poursuivre l’expérience.

Plus d’informations et enregistrement en ligne : http://www.rhumfestparis.com

L’abus l’alcool est dangereux pour la santé : à consommer avec modération.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer