« Balnea, vina, Venus corrumpunt corpora nostra,
Sed vitam faciunt balnea, vina, Venus. »

« Les bains, le vin et Vénus usent nos corps,
Mais les bains, le vin et Vénus font la vie. »
CHALLENGE-INTERNATIONAL-DES-VINS-2015

Les Romains de l’antiquité avaient une relation particulière avec les vins et les plaisir de la vie : avec excès. Aujourd’hui, nos vins n’ont plus rien à voir avec ceux de l’époque antique. Ils nous sembleraient imbuvables, trop d’épices, trop concentrés, trop coupés à l’eau, en un mot, trop en tout. Sans fuir les plaisirs de l’existence, nous vous conseillons cependant la modération et de profiter des plaisirs du vin. Les 10 et 11 avril dernier Excellens Magazine était présent au Challenge international du vin à Bordeaux en compagnie de 34 pays et 4220 vins et eaux de vie en compétition.

Sachez-le, la répartition se fait par type de vins. Cette année 2733 vins rouges, 804 vins blancs secs, 269 effervescents, 230 vins rosés, 103 vins blancs doux, 62 vins doux naturels et vins de liqueurs, 19 eaux de vie ont concouru. La filière bio augmente d’année en année avec pour 2015, 205 vins testés dont 46 % venant de l’étranger. Le contrôle se fait en 2 temps, d’abord la dégustation puis après celle-ci et avant les résultats, les vins médaillables sont analysés par un laboratoire indépendant. Des prélèvements des vins primés sont effectués sur les lieux des différents points de vente. C’est alors qu’ils sont re-dégustés et ré-analysés pour conformité.

Depuis 2012, un verre universel a été créé. Sa mise au point fut le travail de toute une équipe autour d’Hervé Romat. Ce verre soufflé bouche est la réalisation de la verrerie Lehmann de la Marne. Les médailles sont reconnues partout dans le monde et particulièrement en Asie. Les vins gagnants sont aussi disponible sur le site internet : www.challengeduvin.com. Des partenariats existent notamment avec Gault et Millau, Terre de Vins et Sud-Ouest. C’est Jean Marais qui réalisa l’identité visuelle du concours en 1991. D’autres célébrités ont fait confiance au Challenge international du vin pour présenter leur production comme Gérard Depardieu, Pierre Richard, ou encore l’actrice chinoise Zhao Wei, propriétaire du château Monlot, un Saint Emilion grand cru. Elle a été lauréate en 2012, tout comme Drew Barrymore en 2011 pour son pinot grigio delle Venezie. Le manga japonais « Les Gouttes de dieu » a mis en scène le challenge international du vin.

Cette année, l’AOC Corbières est l’invité d’honneur. Située dans le Languedoc-Roussillon dans l’Aude entre Narbonne et Carcassonne, elle est la 4e appellation française avec quelque 450.000 hectolitres par an. La vigne y a été introduite par des marchands grecs au IIe siècle av. J.-C. avant d’être développée par les Romains (on y revient) pour devenir de nos jours une AOC. La production est majoritairement du vin rouge (91 %), le rosé, 7 %, et le blanc, 2 %, représentant le reste. Aujourd’hui, la qualité étant là, l’export est en progression 30 %. Un prix spécial Corbières a été attribué à Les Celliers d’Orfée pour son AOC/AOP Corbières rouge 2012, Croix du Sud. Le prix spécial bio revient à l’Espagne avec Eugenio Reverón Sierra SL pour son D.O. Abona blanc 2014, Pagos Reverón Blanco Joven Ecológico. Les lauréats des traditionnels prix spéciaux Blaye et Bourg créés en l’honneur des deux appellations fondatrices du concours sont : EARL Joël Bonneau pour le prix spécial Blaye avec son AOC/AOP Blaye côte de Bordeaux blanc 2014, Château Haut Grelot et les vignobles Sylvie Giresse pour le prix spécial Bourg et son AOC/AOP, Côtes de Bourg rouge 2012, Château Gravettes Samonac cuvée Élégance. Retrouvez l’ensemble des résultats sur le site Challenge international du vin.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
0 Partages